Ralentissement de la baisse des taux en juin

03 juin 2014

Ralentissement de la baisse des taux en juin

Selon les premiers barèmes communiqués par les établissements financiers partenaires d’Emprunt Direct, les taux de crédit immobilier ont de nouveau reculé en juin.

Mais les grilles établies montrent un recul moins marqué que les mois précédents. La baisse des taux s’élève ainsi à 5 points de base en moyenne par rapport à mai sur une majeure partie de maturités de prêt.

Ce ralentissement de la baisse des taux est loin d’être une surprise. La baisse constatée entre les mois de mars et mai a été assez importante pour certaines catégories d’emprunteurs disposant d’un excellent profil (jusqu’à 30 points de base en deux mois), lesquels bénéficient désormais de taux historiquement bas. 

Aussi avant l’été –période traditionnellement plus calme en termes de production de crédit- les banques procèdent en général à des mouvements moins marqués sur les taux de crédit à l’habitat, avant de les réajuster de façon plus systématique en septembre, point de départ de la deuxième grosse période de distribution de ce type de crédit.

Un emprunteur disposant d’un excellent dossier à 10 ans peut ainsi prétendre à des taux de 2%, des niveaux jamais observés jusqu’ici pour ce type de dossier. Un emprunteur disposant d’un dossier de même qualité pourra également obtenir des prêts à 2.30% sur 15 ans et 2.70% sur 20 ans. Seule nuance à ce constat : sur les premiers barèmes reçus, les banques n’ont pas engagé de baisses significatives des taux à l’attention de clients disposant d’un bon dossier.

« La baisse des taux observée au cours des derniers mois ralentit en juin. Il faut dire qu’après un mouvement d’assez nette baisse au cours des derniers mois, les taux de l’OAT tendent à se stabiliser depuis quelques jours aux alentours des 1.75%-1.80%, un point bas qui avait déjà été atteint en mai 2013. On notera que pour les meilleurs profils, les taux sont de 10 à 15 points de base plus bas qu’en 2013, ancien plus bas historique, alors même que les niveaux des taux de l’OAT étaient équivalents à cette période» note Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct. 

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE