Ralentissement de la baisse des taux en Île-de-France

27 mai 2016

Ralentissement de la baisse des taux en Île-de-France

Les taux de crédit immobilier ont de nouveau été abaissés en mai en région Ile-de-France, selon les derniers barèmes communiqués tout au long du mois de mai par les établissements financiers partenaires d’Emprunt Direct.  

Mais la nouveauté réside ce mois-ci dans l’amplitude des baisses, qui a été bien moindre que celle enregistrée les mois précédents.

Les taux n'ont en effet reculé, au mieux, que de 5 points de base au mois de mai. Les banques n’ont d’ailleurs pas privilégié les meilleurs dossiers. Les emprunteurs dotés d’un excellent profil n'ont en effet enregistré aucune baisse de taux ce mois-ci. Les baisses enregistrées par les emprunteurs d’un profil bon ou très bon n'ont été au mieux que de 0,05 point. 

Le changement de posture des banques est donc assez radical : le mois dernier, les banques avaient procédé à des baisses de taux de l’ordre de 5 à 25 points de base. Du fait de cette stabilité, les taux observés en Ile-de-France deviennent un peu plus élevés que ceux constatés dans la moyenne des 13 grandes régions. Certaines ont en effet connu des baisses de taux plus marquées ce mois-ci.

«La baisse des taux a été marginale ce mois-ci en Ile-de-France. Il faut dire que les baisses avaient été conséquentes les mois précédents, avec des replis pouvant aller jusqu’à 25 points de base durant les mois de mars et d’avril» souligne Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct. «Mais la stabilisation de l’ensemble des marchés de taux a eu un impact significatif sur le segment du crédit immobilier. Aussi, après avoir été assez agressives en termes d’offres commerciales, les banques ont enclenché une phase de stabilisation des taux. Il n’est d’ailleurs pas à exclure que certains établissements ajustent à la hausse certaines parties de leurs grilles dans les semaines à venir » ajoute-t-il. 

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE