Peu de mouvements de taux en Auvergne-Rhône-Alpes

01 juillet 2017

Peu de mouvements de taux en Auvergne-Rhône-Alpes

Comme en mai, les taux de crédit immobilier ont peu évolué ce mois-ci en Auvergne- Rhône-Alpes, selon les barèmes transmis ces dernières semaines par les établissements financiers partenaires d’Emprunt-Direct.com. De très rares mouvements ont été appliqués par quelques établissements. Mais l’amplitude de ceux-ci reste inéluctablement limitée, de l’ordre de 5 points de base. La faiblesse de ces mouvements est, de fait, peu perceptible sur les mensualités. 

Auvergne-Rhône-Alpes ne fait pas exception au sein des autres régions françaises. La plupart des banques nationales et régionales font globalement face, depuis de le début de l’année, à une demande de crédit soutenue. Celles-ci n’ont donc pas à diminuer de manière trop agressive leurs taux, dans une optique de conquête d’une nouvelle clientèle. 

La stabilité des taux reste de mise en juin. Les banques n’ont pas fait évoluer leur politique commerciale, malgré des conditions relativement plus clémentes pour elles sur les marchés de taux. Les établissements faisant face à une demande récurrente, elles n’éprouvent donc pas le besoin de stimuler celle-ci par le biais de baisses de taux », souligne Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct.

Le début d’année a été moins calme qu’observé traditionnellement. Dans le courant du premier trimestre, les banques ont connu une forte activité, certains acquéreurs ayant hâté leur démarche de peur d’une hausse rapide des taux. Une accalmie a toutefois été observée au deuxième trimestre, les banques ayant adopté une posture moins agressive qu’habituellement, sans baisse marquée des barèmes, du fait de la forte activité enregistrée au cours des premiers mois de l’année. En juin, les établissements qui, avant l’été, opèrent généralement moins de mouvements au sein de leurs grilles, n’ont pas dérogé cette année à cette tradition. Si les conditions de marché actuelles se prolongeaient, les banques pourraient appliquer des décotes pour stimuler la demande à la rentrée », a-t-il ajouté. 

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE