La BCE prépare le terrain

21 juillet 2017

La BCE prépare le terrain

La Banque Centrale Européenne a laissé étale ses taux directeurs au terme de la réunion du conseil des gouverneurs de l’institution. Le taux d’intérêt des opérations principales de refinancement reste donc à 0%, tandis que le taux de la facilité de prêt marginal demeure à 0,25%. Le taux de la facilité de dépôt est lui aussi resté figé à -0,40%. 

Le président de l’institution, Mario Draghi, était attendu sur plusieurs points par les analystes. Lors d’un séminaire réalisé il y a quelques semaines à Sintra, au Portugal, le président de la Banque Centrale avait fait allusion à un « ajustement nécessaire » de la politique monétaire en zone euro. Ceci avait provoqué des anticipations, de la part des opérateurs, d’une fin prochaine de la politique d’assouplissement quantitatif appliquée par l’institution européenne. Celles-ci se sont traduites par une tension sur les marchés de taux, avec une remontée des rendements. 

Sur l’hypothèse d’une modification du montant mensuel des rachats d’actifs, Mario Draghi a précisé que les membre du Conseil des gouverneurs avaient été unanimes à faire savoir qu'il n'y avait aucun changement dans le pilotage des anticipations. Il a par ailleurs indiqué que des discussions devraient se tenir à l'automne sur le quantitative easing. Les rachats d’actifs se maintiennent pour l’heure à 60 milliards d’euros mensuels.

La Banque Centrale fait néanmoins preuve de prudence. Elle a en effet indiqué que si les perspectives devenaient moins favorables ou que les conditions financières devenaient incompatibles avec tout nouveau progrès vers un ajustement régulier de la trajectoire d'inflation, elle se tiendrait prête à augmenter le programme en taille et/ou en durée.

Le discours du jour, s’il semblait venir à contrepied de ce qui avait été évoqué à Sintra, ressemblait néanmoins plus à une temporisation de la part de l’institution, visant à calmer les ardeurs de marchés prompts à anticiper un scénario de resserrement. La Banque Centrale veut par ce biais éviter toute tension sur les marchés de taux, laquelle pourrait contrevenir au scénario de reprise en cours. 

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE