Immobilier: Avec les taux en baisse, faut-il passer à l'achat ?

10 octobre 2012

Immobilier: Avec les taux en baisse, faut-il passer à l'achat ?

ECONOMIE - A en croire les baromètres spécialisés de septembre, les taux immobiliers ont baissé Pour autant, est-ce le moment d'acheter ?... Temps de miser sur la pierre ? Même si les crédits semblent très intéressants, il est bien plus difficile d'en obtenir qu'il y a quelques années.

ECONOMIE - A en croire les baromètres spécialisés de septembre, les taux immobiliers ont baissé Pour autant, est-ce le moment d'acheter ?...

Temps de miser sur la pierre ? Même si les crédits semblent très intéressants, il est bien plus difficile d'en obtenir qu'il y a quelques années. «La réglementation bancaire de la Banque centrale européenne pousse les banques à être plus rigoureuses sur l'acceptation des dossiers», explique Alban Lacondemine, président d'Emprunt Direct. Un acquéreur devra désormais présenter un dossier sans faille et avoir une bonne situation. Mais surtout, il devra bénéficier d'un apport personnel et payer les frais de notaire, soit entre 15 et 20?% du prix total d'achat.

Epargner avant d'accéder.

Jusqu'en 2010, on trouvait des prêts finançant l'achat à 100?%, voire à 110?%, pour couvrir les frais de notaire. Ce n'est plus le cas aujourd'hui», précise pour sa part Joël Boumendil, président d'ACE, un courtier en crédits immobiliers. Il faut donc bien calculer son budget avant même de commencer les recherches. En effet, le taux n'est pas le seul élément à considérer dans un emprunt. ?L'apport personnel, l'endettement et la durée sont aussi des paramètres à prendre en compte. Le taux et l'endettement limitent les sommes, l'apport limite le nombre de candidats», continue Joël Boumendil.

La suite sur 20minutes.fr

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE