29 mars 2019

Net recul des taux en mars de Ile-de-France

Les taux ont nettement baissé en mars en région Ile-de-France, au vu des grilles des établissements partenaires d’Emprunt-Direct.com. Après une stabilisation observée pendant plusieurs mois, certains établissements ont opéré des mouvements baissiers de grande amplitude qui vont de 25 à 30 points de base dans le baromètre général.

Les excellents dossiers ont connu, en mars, les plus fortes baisses de taux, qui vont de 25 à 30 points. Les taux se replient également pour les emprunteurs disposant d’un très bon dossier ou d’un bon dossier, mais dans des proportions moindres avec des reculs de 5 à 10 points de base. Un bon dossier peut, par les mouvements du mois, prétendre, pour un emprunt à 10 ans, à un taux de 1,05%, contre 1,10% en février. On observe même, pour les ce même type de dossiers, une stabilité des taux à 25 ans.

Baromètre Ile-de-France Mars 2019

« Les établissement financiers deviennent plus offensifs pour prendre des positions fortes en ce début de temps fort habitat. Ils appliquent ainsi des baisses de leurs taux de crédit à l’habitat, encouragés en cela par de moindres tensions haussières sur les marchés obligataires. Ceci s’explique par l’annonce, au cours de la dernière réunion du conseil des gouverneurs, d’une stabilité des taux jusqu’à la fin 2019, et par le lancement d’un TLTRO programmé au mois de septembre », souligne Alban Lacondemine, président fondateur d’Emprunt Direct.

« Cette détente des rendements a été par ailleurs appuyée par la Federal Reserve américaine, qui a laissé entendre qu’elle ne relèverait pas les taux en 2019 et qu’elle arrêterait de réduire en septembre son bilan. Ceci semble signer la fin du cycle de resserement de la politique monétaire américaine engagé fin 2015, la banque centrale américaine ne tablant désormais plus que sur une seule hausse de taux d’ici 2021. Ceci a un impact baissier direct sur l’ensemble des taux européens, dont les taux allemands et français », ajoute-t-il.

© 2019 Emprunt Direct - Réalisation IMVE