Stabilité baissière

05 septembre 2018

Stabilité baissière

Les taux de crédit immobilier sont restés quasiment stables en septembre, selon les premiers barèmes communiqués en ce début de mois par les établissements partenaires d’Emprunt- Direct.com.

Les seuls mouvements constatés sont assez peu nombreux et baissiers. Ils sont en outre d’une amplitude toujours limitée, de l’ordre de 5 points de base.

Ce sont majoritairement les emprunteurs disposant d’un très bon dossier qui ont, ce mois-ci, bénéficié de ces légères baisses de taux. A contrario, les excellents et les bons profils n’ont quasiment pas connu de mouvements, et les grilles affichent globalement, pour ces dossiers, les mêmes conditions d’emprunt qu’en août. Elles n’en demeurent pas moins très attractives, avec des taux qui s’avèrent toujours être proches des niveaux planchers de la fin d’année 2016.

Baromètre national septembre 2018

« Les banques ont maintenu l’activité durant la période estivale, à la faveur de taux un peu inférieurs à ceux appliqués quelques mois plus tôt, note Alban Lacondemine, président fondateur d’Emprunt Direct. Les taux ne font l’objet d’aucune pression haussière ou baissière forte. La position de la Banque centrale européenne est pour l’heure de laisser inchangés ses taux directeurs jusqu’au deuxième semestre 2019. »

« La fin du quantitative easing interviendra toutefois en fin d’année, et constituera un test, la BCE n’ayant plus vocation à être un acheteuse de dettes privées et publiques sur le marché secondaire. Ceci pourrait avoir à terme un impact haussier sur les taux », indique-t-il.

En attendant, les banques profitent de cette période de transition pour appliquer des décotes sur des profils ciblés, et ainsi doper leur production tout en restant malgré tout prudentes au regard des préconisations prudentielles. Le Haut Conseil de stabilité financière avait, il y a quelques mois, adopté une proposition visant à relever le taux du coussin de fonds propres bancaires.

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE