Stabilisation baissière des taux

17 juillet 2018

Stabilisation baissière des taux

La petite remontée des taux de crédit à l’habitat observée en juin ne se sera finalement pas prolongée en juillet, comme en attestent les barèmes communiqués ce mois-ci par les établissements de crédit partenaires d’Emprunt-Direct.com.

Si une part importante des banques régionales a opté pour le statu quo, les grilles émanant d’autres établissements permettent au final de compiler un baromètre régional en repli.

A Pau, Limoges ou Bordeaux, les taux sur 10, 20 ou 25 ans s’avèrent être, sur divers profils d’emprunteurs, en nette baisse. Sur 15 ans, le taux applicable aux excellents dossiers est ainsi repassé à 1,05% en juillet après 1,15% en juin. Des mouvements son également observés sur des prêts à 20 ou 25 ans.

Baromètre Nouvelle-Aquitaine Juillet 2018

Les banques ont ainsi choisi de stimuler la demande dans une période traditionnellement moins active en termes de production. « Dans un contexte plus tendu sur les marchés obligataires, certaines banques avaient réajusté leurs barèmes à la hausse en juin. Mais la nette détente observée sur les marchés de taux a poussé une partie des établissements à finalement arbitrer en faveur d’une baisse des taux en ce début d’été », analyse Alban Lacondemine, président fondateur d’Emprunt Direct.

« Cette nette baisse des rendements sur les marchés obligataires permet ainsi à certaines banques d’afficher des taux plus compétitifs sur le marché du crédit à l’habitat, et stimuler une production en baisse par rapport à 2017 sur les six premiers mois de l’année. L’amplitude de la baisse des taux observée sur les marchés obligataires permet aux banques de pratiquer des taux proches de leur plus bas d’octobre 2016, tout en préservant leur marges, un élément très observé par le Haut Conseil de stabilité financière, qui a récemment décidé d'imposer aux banques une surcharge de 0,25% en fonds propres », ajoute-t-il.

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE