Repli des taux de crédit en Île-de-France

30 avril 2021

Repli des taux de crédit en Île-de-France

Les taux de cre?dit immobilier se sont replie?s en avril en re?gion I?le-de-France, selon les bare?mes communique?s tout au long du mois par les institutions financie?res partenaires d’Emprunt-direct.com.

Apre?s un de?but d'anne?e marque? par des baisses de taux, les banques avaient choisi, en mars, de remonter quelque peu leurs bare?mes. En avril, certaines d'entre elles font le chemin inverse, avec des re?ajustements baissiers.

Ces quelques e?tablissements ont ainsi remodele? leur bare?mes, afin de doper quelque peu leur production apre?s un de?but d’anne?e pluto?t calme. Lorsque ces banques choisissent de proce?der a? des baisses de taux, celles-ci sont d’une amplitude de l’ordre de 5 a? 10 points de base, suivant le profil des emprunteurs et la dure?e d’emprunt. Mais la prudence et la se?lectivite? ne sont pas pour autant mises de co?te?, les e?tablissements portant toujours une attention particulie?re sur le risque lie? au pre?t accorde? et sur la visibilite? en matie?re d’activite? professionnelle.

Baromètre Île-de-France – Avril 2021

Une minorite? d’e?tablissements restent donc a? l'offensive sur le marche?, et ce malgre? la nette tension constate?e sur les marche?s obligataires depuis le de?but 2021. Depuis le 1er janvier, porte? par des anticipations d’inflation, le rendement de l’OAT 10 ans a augmente? de pre?s de 35 points de base. La hausse avait de?ja?, de?but mars, incite? certains des e?tablissements a? durcir leurs politiques de taux. Pour autant, les banques n’avaient pas totalement re?plique? ces hausses de rendements, la production de cre?dit ayant, en janvier et fe?vrier, recule? de 27%, selon la Banque de France.

Les dossiers au profils les moins bien positionne?s sont pe?nalise?s de concert par la re?cente baisse du taux d’usure, et par le changement de nature de la re?gle e?mise par le Haut Conseil de stabilite? financie?re (HCSF). Le contexte e?conomique et les conse?quences ne?gatives implique?es par l’obligation impose?e a? l’e?te? de respecter un pourcentage maximal de?rogatoire de 20% aux recommandations du Haut Conseil sur leurs octrois de cre?dit, impactent d’ores et de?ja? le marche?.

© 2021 Emprunt Direct - Réalisation IMVE