03 avril 2019

Quasi-stabilité des taux de crédit, malgré quelques baisses ciblées

Les taux de crédit à l’habitat ont légèrement prolongé en avril le mouvement baissier initié en mars, au vu des premiers barèmes de taux transmis par les établissements partenaires d’Emprunt-Direct.com. On notera toutefois que si quelques banques ont choisi d’assouplir davantage leurs conditions pour partir à la conquête de nouveaux clients, un nombre important d’établissements a choisi le statu quo en matière de taux.

Les baisses de taux sont appliquées aux seuls excellents dossiers, atteignant de ce fait des planchers inédits. Un emprunteur disposant d’un excellent dossier peut désormais obtenir à un taux de 0,50%, contre 0,55% en mars. Sur 20 ans, un ménage de même profil pourra désormais prétendre à un taux de 1%, contre 1,05% le mois précédent. L’amplitude des baisses est néanmoins plus mesurée qu’en mars. Si les décotes ont atteint dans les barèmes, de 10 à 25 points de base le mois dernier, elles sont, ce mois-ci, dans notre baromètre, de seulement 5 points de base.

Baromètre national avril 2019

Reste que si les meilleurs profils bénéficient de nouveaux plus bas à la faveur d’offensives commerciales de certains établissements, tous les emprunteurs n’ont pas obtenu de telles baisses. Les ménages disposant d’un bon ou d’un très bon dossier se voient appliquer des taux identiques à ceux du mois de mars.

« Les établissements bancaires ont légèrement prolongé le mouvement de baisse des taux initié pour l’entrée dans ce premier temps fort habitat. L’annonce par la BCE, au cours de sa dernière réunion du conseil des gouverneurs, d’une stabilité des taux jusqu’à la fin 2019 et d’un lancement d’un TLTRO en septembre a clairement permis d’écarter toute pression haussière sur les marchés de taux. Néanmoins, les banques opérant des baisses de taux demeurent pour le moins prudentes en faisant preuve de sélectivité dans leurs mouvements », indique Alban Lacondemine, président fondateur d’Emprunt Direct.

On notera en outre que, dans un contexte de poursuite de la hausse des prix de l’immobilier dans nombre de territoires, les taux deviennent très attractifs sur les durées longues, comme les prêts à 25 ans. A 1,20%, les emprunteurs disposant des meilleurs dossiers peuvent notamment prétendre à des taux jusqu’ici inédits.

 

© 2019 Emprunt Direct - Réalisation IMVE