La BCE conforte son discours

27 juillet 2018

La BCE conforte son discours

La Banque centrale européenne (BCE) n’ a pas, au cours de la réunion du Conseil des gouverneurs, modifié ses taux d’intérêts directeurs en zone euro.

Le taux d’intérêt des opérations principales de refinancement est maintenu à 0%, le taux de facilité de prêt marginal à 0,25%. Quant au taux de la facilité de dépôt, il reste en territoire négatif, à -0,40%.

Lors de sa traditionnelle conférence de presse, le président de la BCE, Mario Draghi, a conforté son changement de discours intervenu en juin. On se souvient que la BCE avait, en juin, revu sa prévision de croissance, mais avait rehaussé dans le même temps son estimation d'inflation pour 2018 et 2019 à 1,7%, contre 1,4%. Elle avait surtout indiqué qu'elle arrêterait d'acheter à la fin de l'année des obligations sur les marchés et qu'elle ne relèverait pas ses taux directeurs avant la fin de l'été 2019.

La Banque centrale européenne n’a donc pas contrarié son scénario moyen terme, l'incertitude entourant les perspectives d'inflation s’estompant, selon elle. Par ailleurs, les risques de guerre commerciale mondiale, qui sont depuis quelques semaines montés en puissance, ne vont pas inciter la BCE à revenir sur ses décisions de mi-juin.

Elle a notamment souligné que l'inflation sous-jacente devrait accélérer vers la fin de l'année et par la suite augmenter progressivement à moyen terme. Les mesures de politique monétaire, mais aussi la poursuite de l'expansion économique, la résorption correspondante des excédents de capacité et la hausse de la croissance des salaires jouent en faveur d’une normalisation de la politique monétaire.

Cette bonne conjoncture affermit un peu plus la confiance dans une convergence durable de l'inflation vers son objectif des 2 %. Celle-ci devrait donc se poursuivre dans le futur proche, même après la réduction progressive des achats nets d'actifs par l’institution. Sur le front du crédit immobilier, la décision du jour ne marque pas de tournant majeur, et n’a quasiment pas eu d’impact sur les marchés de taux.

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE