Des taux en légère hausse en région Pays de la Loire

01 mars 2018

Des taux en légère hausse en région Pays de la Loire

Le mois de février a, comme le mois de janvier, été marqué par une relative stabilité des taux de crédit immobilier en région, avec toutefois un léger biais haussier. Les taux de crédit à l’habitat ont en effet progressé pour un nombre assez important de maturités et d’emprunteurs, selon les dernières grilles communiquées par les établissements partenaires d’Emprunt-Direct.com dans la région. 

Ces mouvements n’ont toutefois pas dépassé 5 points de base. Les emprunteurs disposant d’un bon dossier à 20 ans peuvent désormais prétendre à des taux de 1,65%, alors même qu’ils pouvaient obtenir un taux de 1,60% en janvier.

Baromètre Pays de la Loire Février 2018

Les banques ont adapté modestement leur politique commerciale au nouveau contexte constaté sur les marchés de taux, où les rendements ont progressé de plus de 25 points de base en quelques semaines sur les maturités longues, suite au retour de la thématique de la reflation réapparue outre-Atlantique. Les établissements ont pour l’heure réadapté de façon somme toute limitée, leurs grilles dans un contexte d’une moindre demande des emprunteurs sur ces deux premiers mois de l’année par rapport à la même période de 2017.

«Les banques n’ont que peu fait évoluer leurs grilles. Mais différents d’organismes ont clairement indiqué que cette situation n’était pas amenée à durer, et qu’ils pourraient procéder à quelques relèvements de taux dans les semaines à venir », a indiqué Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct.

« Face à un ralentissement de la demande depuis déjà quelques mois, une nouvelle hausse des taux pourrait fragiliser l’équilibre de marché qui s’était formé en 2017, dans un contexte de forte poussée des valeurs. La hausse des prix de l’immobilier dans les grandes métropoles y avait en effet fragilisé les capacités de certains emprunteurs, comme les primo-accédants et les ménages aux revenus les plus modestes. En cas de nouvelle hausse des taux, d’autres catégories d’emprunteurs pourraient être confrontées aux mêmes difficultés », conclut Alban Lacondemine. 

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE