02 février 2013

Très net ralentissement de la baisse des taux

Les taux de crédit immobilier ont peu évolué en février, selon les premiers baromètres
communiqués en ce début de mois par les établissements de crédit partenaires d’Emprunt
Direct.

Les taux de crédit immobilier ont peu évolué en février, selon les premiers baromètres
communiqués en ce début de mois par les établissements de crédit partenaires d’Emprunt
Direct.

Le mouvement de baisse des taux, assez marqué ces derniers mois, montre des
signes d’essoufflement. Certes, on observe encore de très légères baisses, de l’ordre de 5
points de base, sur les meilleurs taux à 10 et 15 ans. Sur les bons et très bons dossiers, on
notera encore quelques reculs de 10 points de base, notamment sur les échéances courtes.
Mais, en rupture avec les mois précédents, on peut observer, de manière encore assez
limitée, des hausses de taux mesurées pour certaines durées chez certains établissements
de crédit. Ce mouvement ne reste toutefois, pour l’heure, que le fait de quelques banques
isolées.

Ce mouvement va-t-il préfigurer d’un mouvement de stabilisation des barèmes dans les
prochains mois? La remontée récente des taux longs, bien que limitée, pourrait préfigurer de
l’arrêt de la baisse des taux de crédit. Rappelons en effet que les conditions actuelles de
financement restent les plus avantageuses depuis l’après-guerre, avec, par exemple, des
taux qui peuvent descendre à 2.45% sur 10 ans.

« Le mois de février marque une rupture avec les mois précédents », note Alban
Lacondemine, président d’Emprunt Direct. «Certaines banques ont remonté leur taux, un
phénomène qui ne s’était pas vu depuis quelques mois. Si il n’est pas encore perceptible de
manière générale, une amplification du mouvement auprès d’autres établissements pourrait
conduire dans les prochains mois à une correction haussière sur une partie du barème. En
ce sens, on se souvient que février est souvent un mois charnière, les établissements
souhaitant ‘préparer’ leur barèmes avant le démarrage du premier temps fort de l’année
immobilière. C’est ainsi que février 2012 avait été le point de départ du mouvement baissier
observé tout au long de l’année dernière.»

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE