Stabilité des taux en Ile-de-France

29 mars 2017

Stabilité des taux en Ile-de-France

Les taux de crédit immobilier n’ont que peu varié d’un mois sur l’autre, selon les barèmes communiqués tout au long du mois de mars par les établissements bancaires partenaires d’Emprunt-Direct.com en Ile-de-France. 

Comme en février, la plupart des établissements n’ont pas souhaité faire évoluer en profondeur leurs grilles. Certaines d’entre elles ont néanmoins procédé à des réajustements un peu plus marqués, de l’ordre de 10 à 15 points de base, pour s’adapter aux conditions de marché.

Les seuls légers mouvements opérés par les établissements bancaires en mars se sont concentrés sur les meilleures qualités de dossiers. Sur 20, 25 et 30 ans, les emprunteurs disposant d’un excellent ou d’un très bon dossier ont vu les taux appliqués remonter de 5 points de base. 

Cette légère hausse a toutefois peu d’impact sur le coût de l’opération. Pour un acquéreur souhaitant emprunter 200.000 euros sur 20 ans et disposant d’un très bon dossier, l’augmentation de 5 points de base des taux de crédit immobilier se traduit, par une hausse de mensualité de l’ordre de 4 euros (960 euros par mois en mars contre 956 euros en février). Ceci se traduit par un impact de l'ordre de 1 099 euros sur le coût total du crédit.

« Le retour au calme sur les marchés obligataires observé depuis quelques semaines a permis aux banques de proposer en mars des taux quasiment inchangés par rapport au mois de février » indique Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct. « Les banques ne semblent pas souhaiter modifier substantiellement leurs barèmes à l’orée du premier temps fort habitat, ni procéder, comme c’est souvent le cas au cours de cette période, à une offensive commerciale marquée. Un récent avertissement du Haut Conseil de stabilité financière a en effet incité les banques à conforter des marges jusqu’ici sous pression » indique-t-il. 

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE