05 mars 2013

Stabilisation

Les taux de crédit immobilier sont restés stables selon les premiers barèmes communiqués par les établissements bancaires partenaires d’Emprunt Direct.

Les taux de crédit immobilier sont restés stables selon les premiers barèmes communiqués par les établissements bancaires partenaires d’Emprunt Direct. Les banques, dans leur majeure partie, n’ont pas fait évoluer leurs grilles en mars, mais certains établissements ont toutefois procédé à des ajustements de leurs barèmes. Quelques banques ont ainsi procédé à un « rattrapage », en appliquant de nouvelles baisses de taux, afin de les ramener aux niveaux des banques les plus compétitives.

Mais certains établissements, mieux placés, ont procédé à des mouvements contraires. Si bien que sur certaines durées, comme pour les prêts à 15 ans, 20 ans, et 25 ans, les meilleurs taux sont de 5 à 10 points plus élevés qu’en février. Sur 15 ans, par exemple, les emprunteurs disposant des meilleurs dossiers pouvaient prétendre à des taux de 2.60% en février : ils empruntent désormais à 2.70% en mars.

De la même manière, les taux des meilleurs dossiers sur 20 ans se rapprochent des 3%, avec des taux à 2.95%, alors qu’ils n’étaient que de 2.85% en février. De la même façon, les meilleurs taux sur 25 ans ont remonté de 5 points de base, atteignant 3.30%. Sur le reste du barème en revanche, et notamment sur les taux moyens, on n’observe aucun changement significatif.

« Les mois de février et mars, qui précèdent le premier temps fort de l’année immobilière sont souvent l’occasion pour les banques de procéder à des ajustements au sein de leurs barèmes. A cela s’ajoute un phénomène plus conjoncturel, à savoir la légère augmentation des taux longs en début d’année 2013, ce qui a incité les banques à revoir leurs conditions tarifaires » analyse Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct.

« On notera à cette occasion qu’il s’agit là de la première hausse des taux constatée sur les barèmes depuis un an. Une tendance qui tend à confirmer que le mouvement de baisse des taux semble avoir atteint son terme : on peut désormais s’attendre à voir les taux se stabiliser, dans l’attente de nouvelles évolutions sur le front des taux longs » conclut-il.

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE