Peu de mouvements de taux en juillet

04 juillet 2017

Peu de mouvements de taux en juillet

Les banques abordent la période estivale dans une posture assez traditionnelle. Les établissements financiers partenaires d’Emprunt-Direct.com ont en effet transmis des grilles stables au titre du mois de juillet. 

Les rares évolutions s’avèrent être des baisses de l’ordre de 5 points de base, voire pour un type précis de profils - les bons dossiers à 10 ans - un repli un peu plus marqué de 10 points de base. Les évolutions récentes constatées sur les marchés obligataires n’ont pas eu, pour l’instant, d’impact sur le marché du crédit à l’habitat. Les banques bénéficient pour l’heure d’une demande assez soutenue ces derniers mois, même si on observe une certaine décrue depuis avril. 

« Les seuls mouvements, observés sur un nombre limité de dossiers, s’avèrent être de légères baisses. Le mois de juillet est, pourtant, traditionnellement un mois propice à un réajustement haussier des barèmes. Cette année, la tendance est au prolongement du mouvement de stabilisation observé depuis mai. Avec une capacité de traitement amoindrie durant la période estivale, les banques rechignent habituellement à opérer des offensives commerciales majeures sur cette période et remontent parfois leur taux », constate Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct.

« Les taux des marchés obligataires ont, depuis quelques jours, tendance à rebondir. Ce récent trend n’a pas été répercuté dans les grilles des banques mais pourrait, s’il se prolongeait, inciter ces dernières à relever leurs taux de crédit à l’habitat. Les récentes déclarations de Mario Draghi laissant anticiper un ajustement des paramètres de ses instruments de politique monétaire ont provoqué une certaine tension sur les marchés de taux. Un ajustement haussier en amont du deuxième temps fort de l’année immobilière n’est donc plus à exclure », affirme-t-il. 

 

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE