Peu de changements pour les taux franciliens

30 octobre 2017

Peu de changements pour les taux franciliens

Les grilles communiquées par les établissements partenaires d’Emprunt Direct en octobre n’ont fait état que de faibles variations de taux de crédit immobilier en région Ile-de-France. 

Le baromètre compilant celles-ci font état de faibles mouvements baissiers de l’ordre de 5 points, touchant divers profils d’acquéreurs et maturités de prêt.

L’entrée dans le deuxième temps fort de l’année immobilière a été marquée par une stabilisation baissière des grilles de taux, dans un contexte de production atypique depuis le début de l’année. Après une intense activité au cours du premier trimestre, celle-ci s’est ralentie depuis la mi-avril, et a laissé place à une production plus atone, avec un point bas au mois de septembre. Une répartition différente des projets émanant des ménages, avec une accélération de ceux-ci en début d’année, s’est traduite par une moindre activité en ce début de deuxième temps fort habitat. 

« Après une première partie d’année où nombre d’établissements franciliens ont atteint leurs objectifs, le deuxième temps fort habitat est marqué, cette année, par une moindre agressivité commerciale. De fait, peu de banques ont choisi de baisser significativement les taux. Si certaines procèdent dans les faits à des baisses plus significatives, c’est pour mieux revenir dans les normes de marché, afin d’être plus compétitives au regard de l’offre de leurs concurrentes », souligne Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct.

« Le contexte en matière de taux est par ailleurs en train d’évoluer et pourrait être plus incertain en 2018. La Banque centrale européenne a donné une certaine visibilité quant à l’évolution de la politique monétaire dans les prochains mois, et a prolongé son quantitative easing. Mais la baisse graduelle du soutien de l’institution est sans nul doute, à moyen terme, un facteur haussier pour les taux », a-t-il ajouté. 

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE