Pas de changements sur les taux

02 septembre 2010

Pas de changements sur les taux

Une fois de plus, la BCE a laissé inchangés ses taux directeurs. Le taux d’intérêt des opérations principales de refinancement ainsi que ceux de la facilité de prêt marginal et de la facilité de dépôt restent inchangés, à respectivement 1%, 1,75 % et 0,25 %.

Une fois de plus, la BCE a laissé inchangés ses taux directeurs. Le taux d’intérêt des opérations principales de refinancement ainsi que ceux de la facilité de prêt marginal et de la facilité de dépôt restent inchangés, à respectivement 1%, 1,75 % et 0,25 %. La décision était somme toute attendue au vu des derniers développements dans la zone euro.

La situation macroéconomique reste contrastée, et même à deux vitesses, dans la zone euro, avec d’un côté l’Allemagne et la France qui caracolent en tête de la zone avec des croissances meilleures qu’attendu au deuxième trimestre, et de l’autre une Europe du Sud toujours en crise, la Grèce restant en récession et l’Espagne enregistrant pour sa part une nouvelle montée du chômage.

Sur le fond donc, le contexte ne parait guère propice à un mouvement des taux directeurs. D’autant que les prêts illimités dans le cadre de ses opérations hebdomadaires, qui devaient être initialement abandonnés en octobre, seront fournis aux établissements financiers au moins jusqu’à fin janvier.

Autre signe que la crise n’est pas encore terminée, et que des pressions haussières sur les taux ne sont toujours pas d’actualité : La BCE va offrir des fonds illimités lors de ses appels d’offres à trois mois, au moins jusqu'à décembre.

Sur le front des taux de crédit immobiliers, la hausse des taux parait de ce fait une perspective lointaine. Les premiers barèmes en provenance des banques pour septembre indiquent même une nouvelle salve de baisses de taux, qui permettra de répercuter les replis observées sur l’OAT 10 ans depuis avril, et qui n’avaient, jusqu’alors, pas été pleinement intégrées.

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE