Pas de changement d'orientation pour les taux

03 septembre 2015

Pas de changement d'orientation pour les taux

Les taux de crédit immobilier ont poursuivi en septembre leur mouvement de hausse initié dans le courant du mois de juin, selon les premières grilles transmises par les établissements bancaires partenaires d’Emprunt Direct. 

Ce mouvement reste toutefois mesuré, et est la conséquence de mouvements parfois contradictoires selon le positionnement des établissements bancaires.

Certaines banques moins bien placées commercialement ont en effet procédé à des baisses de taux, quand d’autres établissements qui disposaient de meilleures offres, ont à l’inverse poursuivi le mouvement de relèvement de leurs grilles. Il en ressort une hausse modérée du baromètre général. 

On observe en effet très peu de mouvement sur les meilleurs taux, avec des hausses de 5 points de base ou une stabilité affichée suivant les maturités et qualités de dossier. «Les établissements restent pour un certain nombre d’entre eux dans une optique de relèvement de leurs taux de crédit immobilier» souligne Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct.

« La volatilité observée sur les marchés de taux et l’allongement des délais de traitement des dossiers incitent les banques à rester sur une telle position d’attentisme. Reste à savoir si le deuxième temps fort de l’année immobilière, qui s’étend d'octobre à novembre, changera les positions actuelles. Pour l’heure, les banques ont, pour la plupart d’entre elles, déjà atteint une bonne partie de leurs objectifs annuels, voire, pour certaines, les ont déjà réalisé. Une situation qui ne les incite pas à réduire leurs marges sur le crédit à l'habitat. En revanche, certaines banques pourraient, dans cette période, anticiper le début d'année 2016 au niveau commercial, et le préparer en procédant à des mouvements dans leurs grilles» indique-t-il. 

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE