Nouveau repli des taux en septembre

02 septembre 2014

Nouveau repli des taux en septembre

Les taux de crédit immobilier ont de nouveau reculé en septembre, selon les premiers barèmes communiqués par les établissements bancaires partenaires d’Emprunt Direct.

Après un mois d’août déjà marqué par des baisses de taux, les banques ont de nouveau abaissé leurs taux sur l’ensemble des durées de prêt et catégories d’emprunteurs. Sur ce mois, les premières grilles émanant des banques montrent une baisse des taux allant de 5 à 15 points de base en moyenne, suivant les maturités de prêts et le profil financier des emprunteurs.

Comme les derniers barèmes reçus en cours d’été le laissaient présager, les banques ont en outre assoupli leur position sur les prêts de longue durée. Sur les plus longues maturités d’emprunt, comme le 25 et le 30 ans, le repli atteint ainsi, depuis juillet, 25 points de base.

L’indicateur le plus scruté sur le marché des taux, le rendement de l’OAT 10 ans, a ainsi reculé de près de 50 points de base depuis début juillet. Cette baisse a donc été partiellement répliquée par les banques pour les crédits à l’habitat, malgré les mises en garde faites en juin sur de trop bas taux dans le secteur du crédit immobilier, par le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer. Ce dernier souhaite que les banques ne répercutent pas trop mécaniquement les baisses de taux, afin de préserver leurs marges.

«En amont du deuxième temps fort de l’année immobilière, une nouvelle baisse des taux a été enregistrée en septembre. Beaucoup de banques n’ont pas réalisé leurs objectifs annuels, et pourraient, pour ce faire, poursuivre à maintenir une certaine pression concurrentielle, en appliquant de nouvelles baisses de taux dans les trois mois à venir. Les emprunteurs disposant d’un très bon dossier peuvent pour l’heure, sur 10 ans, obtenir un prêt à un taux inférieur à 2%. Les meilleurs pouvant même prétendre à un taux de 1.70% sur la même durée. Il est d’ailleurs intéressant de noter que la baisse des taux ne s’est pas interrompue cet été, alors même que juillet et août sont des mois où les mouvements de taux sont traditionnellement plutôt rares» indique Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct. 

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE