Nette baisse des taux de crédit immobilier en février

01 février 2016

Nette baisse des taux de crédit immobilier en février

Les taux de crédit immobilier ont nettement reflué en février, au vu des premiers barèmes émanant des établissements bancaires partenaires d’Emprunt Direct. 

Certaines banques ont choisi de passer à l'offensive avec des baisses de taux qui peuvent atteindre 0.2 point sur certaines durées et qualités de dossier. Avec ce mouvement marqué, les établissements bancaires gomment l'impact de la hausse de taux qui avait été appliquée dans le courant de l'été dernier. Certaines maturités de prêt atteignent même des plus bas qu'elles n'avaient jamais atteints, y compris dans le courant du printemps 2015.

Contrairement à certains mois où la sélectivité était de mise dans l'application des baisses, tous les profils ont ce mois-ci bénéficié du mouvement de repli des taux. Les emprunteurs bénéficiant d'un excellent dossier n'ont ainsi pas été plus favorisés que les emprunteurs disposant d'un bon d'un très bon dossier. Les baisses les plus sensibles ont d'ailleurs été observées sur ces dernières catégories d'emprunteurs. 

Les emprunteurs disposant d'un bon dossier sur une maturité de 15 ans ont ainsi vu leurs taux reculer de 20 points de base. Ces derniers peuvent ainsi prétendre désormais à un taux de 1.90% contre un taux de 2.10 % en janvier. Même chose sur le 10 ans, où un emprunteur d'un dossier de même qualité empruntera désormais à 1.70 %, contre 1.90 % en février.

«Les récentes déclarations de Mario Draghi à l'occasion du conseil des gouverneurs de la Banque Centrale Européenne ont eu un impact direct sur les marchés de taux. Le président de la BCE a en effet affirmé que l'institution pourrait reconsidérer sa politique monétaire en mars. En matière de crédit immobilier, certaines banques ont donc décidé d'appliquer des baisses sensibles, de l'ordre de 10 à 20 points de base, pour préparer au mieux l'entame du premier temps fort de l'année immobilière qui débute en mars » indique Alban Lacondemine, président d'Emprunt Direct.

On notera de plus un environnement favorable d'un point de vue des dispositifs d'aide à l'accession, avec l'arrivée de la nouvelle mouture du prêt à taux zéro. Celle-ci a eu un impact positif sur la production de tels prêts. On notera toutefois qu'un certain nombre d'emprunteurs et d'établissements avaient attendu janvier 2016 et la mise en place de ce nouveau PTZ pour concrétiser leur demande de prêt. L'amplitude importante de la hausse mensuelle des prêts à taux zéro par rapport à janvier 2015 pourrait de fait s'estomper au fil des mois, même si le nouveau dispositif est clairement plus avantageux que le précédent. 

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE