La BCE reste attentiste

07 août 2014

La BCE reste attentiste

La BCE n’a pas modifié sa politique de taux ce jeudi. Son Conseil des gouverneurs a laissé les principaux taux directeurs de la zone euro inchangés 

le taux d’intérêt des opérations principales de refinancement, celui de la facilité de prêt marginal et celui de la facilité de dépôt restent respectivement à 0,15 %, 0,40 % et -0,10 %.

Mario Draghi a en outre indiqué, lors de sa conférence de presse suivant la publication de sa décision, que ces taux resteront au niveau actuel pendant une période prolongée. Il a en outre constaté une reprise inégale dans la zone, avec des taux d'inflation anémiques et une « dynamique monétaire et de crédit ralentie ». 

Mario Draghi a en outre indiqué que le Conseil des gouverneurs pourrait recourir à des mesures non- conventionnelles comme les achats d'ABS, programme sur lequel elle avance, et le Quantitative Easing, en cas de changement des perspectives d'inflation à moyen terme. Mais pour l’heure, tout en concédant que « les anticipations à court terme ont de fait diminué », la BCE a laissé sa perspective d’inflation inchangée à moyen et long terme: ses anticipations à cet horizon « restent ancrées à 2% ».

La BCE a donc un peu plus ancré sa politique monétaire, qui devrait peu évoluer dans les prochains mois. Mais si la politique de la BCE est pour l’heure de nature à faire pression sur les taux courts, une remontée des taux outre Atlantique pourrait avoir à terme un effet haussier sur les taux européens. Sur le front des taux de crédit immobiliers, la tendance pourrait donc être la poursuite d’une diminution des taux à court terme dans le sillage des taux de l’OAT 10 ans, avant une possible remontée à moyen terme, si le découplage observé actuellement entre l’économie américaine et celle de la zone euro tend à se réduire. 

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE