La BCE baisse son taux de facilité de dépôt

04 décembre 2015

La BCE baisse son taux de facilité de dépôt

Le Conseil des gouverneurs de la Banque Centrale Européenne a repris jeudi son action sur les taux directeurs.

Les taux d’intérêt des opérations principales de refinancement et celui de la facilité de prêt marginal restent à respectivement, à 0,05%, et 0,30%. Mais la BCE a en revanche décidé de baisser son taux de facilité de dépôt, lequel était déjà en territoire négatif. La possibilité d'une telle action avait déjà fait l'objet d'une discussion lors du précédent conseil.

La baisse de ce taux n'a toutefois pas été l'unique décision annoncée jeudi par la BCE. Mario Draghi a annoncé parallèlement le prolongement de sa politique d’assouplissement quantitatif au- delà de septembre 2016, qui devait auparavant constitué le terme de cette action monétaire.

 


Les marchés de taux ont toutefois été affectés par la décision de la Banque Centrale. Car l'une des principales actions, à savoir une amplification des rachats d'actifs n'a pas été actée. Le marché espérait voir ceux-ci portés de 60 à 80 milliards d'euros par mois. Il n'en a rien été, et même si la BCE a indiqué qu'elle procéderait à un élargissement de la palette de titres qu'elle peut acheter, les taux de l'OAT 10 ans ont nettement augmenté suite à l'annonce.

La pression acheteuse qui avait été anticipée pour les prochains mois ne sera donc pas aussi forte qu'attendue. Résultat : les taux des emprunts d’État sur le marché secondaire augmentaient très nettement jeudi. Sur le marché du crédit immobilier, l'attentisme des banques pourrait donc prédominer, tant qu'une perspective plus claire sur le biais directionnel de moyen terme des marchés de taux ne se dégagera pas. Les banques les moins bien placées commercialement ont fait état de nombreuses baisses de taux en ce début du mois. Mais les meilleurs taux, proposés par les établissements les mieux placés, sont restés peu ou prou inchangés en ce début de mois. Rien ne dit que l'ensemble des banques ne pourraient pas, dans une telle perspective, prolonger ce statu quo jusqu'au commencement du premier temps fort de l'année immobilière, en mars.

 

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE