Ile-de-France : nouvelle remontée des taux de crédit

31 janvier 2017

Ile-de-France : nouvelle remontée des taux de crédit

Après une stabilisation des taux en décembre, le mois de janvier aura été marqué par une nouvelle hausse des taux de crédit immobilier. 

Les établissements bancaires partenaires d’Emprunt Direct ont, au cours des dernières semaines, remonté graduellement leur taux, de l’ordre de 5 à 10 points de base. Sur trois mois, la hausse est ainsi significative, de l’ordre de 30 points de base pour certaines catégories de dossier.

Sur 10 ans, l’ensemble des dossiers, bons ou excellents, ont vu leur taux uniformément remonter de 10 points de base. La remontée a été tout aussi franche pour les bons dossiers sur 15 ans, et même pour les excellents dossiers à 25 ans (+10 points de base). La remontée est moindre, mais bien réelle pour d’autres types de dossiers: les excellents et très bons dossiers sur 15 ans, mais aussi les bons dossiers sur 20 ans ont vu les taux appliqués remonter de 5 points de base. 

Ceci a des conséquences bien concrètes pour l’emprunteur. Pour un acquéreur disposant d’un très bon dossier et souhaitant emprunter 200.000 euros, une augmentation de 10 points de base représente, pour un emprunt sur 20 ans, une hausse de mensualité de l’ordre de 10 euros (965 euros par mois en janvier contre 955 euros en décembre), et génère, au total, un renchérissement du crédit de l’ordre de 2201 euros.

« Cette nouvelle remontée appliquée par la plupart des banques franciliennes s’inscrit dans un mouvement plus général sur les marchés de taux, lesquels sont actuellement sous haute tension. Les établissements bancaires ne peuvent faire fi de cette remontée agressive des taux sur le marché secondaire : les taux de l’OAT 10 ans sont en effet remontés de 20 points de base en quelques jours. Les banques seront donc contraintes de prendre en compte cet état de fait, même de manière graduelle. Si la situation actuelle perdure sur les marchés obligataires, une nouvelle hausse sensible des grilles sera, sans nul doute, de nouveau appliquée avant le premier temps fort habitat» indique Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct.

 

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE