Des taux quasi-stables en décembre

03 décembre 2014

Des taux quasi-stables en décembre

Le ralentissement de la baisse observé début novembre au niveau national s’est encore accentué en décembre.

Si bien qu’une partie substantielle des banques a opté pour un statu quo de leurs grilles, réajustant à la baisse, ici et là, de manière marginale, quelques maturités de prêts ou qualité de dossiers très précis. On peut donc parler de stabilité des barèmes.

Les rares baisses sur le barème n’excèdent pas 5 points de base. Elles sont la conséquence de mouvements de de banques qui ont cherché à redevenir compétitive sur la marché du crédit à l’habitat. C’est notamment le cas pour tous les prêts à 10 ans, qui ont connu une baisse de cette amplitude. Mais pour la majeure partie des autres dossiers, les banques n’ont pas bougé leurs grilles par rapport à celles communiquées début novembre. 

La baisse des rendements observés sur les marchés de taux, notamment révélée par une baisse des taux de l’OAT sous les 1%, n’a donc pas eu un impact marquant sur le marché du crédit à l’habitat. Le mouvement baissier n’est donc, sur les grilles de crédit immobilier, pas de même amplitude.

«Les banques réaliseront pour la plupart leurs objectifs commerciaux, ce qui les incite à ne plus baisser leurs taux de crédit immobilier pour le mois de décembre, alors même que le niveau des taux reste, rappelons-le, historiquement bas. Le prochain rendez-vous important sera la communication des grilles début 2015» indique Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct.

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE