Des hausses de taux moins marquées pour les meilleurs profils

03 juillet 2015

Des hausses de taux moins marquées pour les meilleurs profils

Le mouvement de hausse des taux observé en juin se prolonge ce mois-ci, selon les premiers baromètres communiqués par les partenaires bancaires d’Emprunt Direct au titre du mois de juillet.  

Une grande majorité des grilles tend en effet à confirmer la tendance déjà observée en juin sur les relèvements de taux, lesquels affectent toutes les catégories d’emprunteurs et maturités de prêts.

Les établissements de crédit, dans un contexte heurté sur les marchés de taux, ont préféré jouer la carte de la prudence en relevant leurs barèmes, à un moment charnière pour la production de crédit. Le mois de juin marque traditionnellement la fin du premier temps fort de l’année immobilière. 

Cette hausse intervient à un moment où la demande de la part de potentiels emprunteurs est forte. La prolongation de la baisse des taux observée en début d’année, qui a abouti à atteindre des taux historiquement bas, explique en partie ce fait. La hausse de la demande découlant de cette amélioration des conditions de crédit, conjuguée à la progression des rachats de crédit a conduit à une progression du stock de dossiers au sein des réseaux, ce qui se traduit de facto par une augmentation du temps de traitement des dossiers par les établissements bancaires.

«La hausse de taux touche de manière plus marquée les bons et très bons dossiers, un peu moins les excellents profils» souligne Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct. « Ce mouvement est par ailleurs d’autant plus logique que les établissements financiers ont réalisé un bon premier semestre, et sont pour beaucoup en avance par rapport à leurs objectifs commerciaux fixés en début d’année ». 

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE