De nouvelles baisses d'ampleur en mars

01 mars 2016

De nouvelles baisses d'ampleur en mars

Les taux de crédit immobilier ont de nouveau nettement reflué en mars, selon les premiers barèmes communiqués par les établissements bancaires partenaires d’Emprunt Direct au titre de ce mois. 

En février, les taux avaient déjà reculé substantiellement, avec des baisses qui pouvaient aller jusqu’à 20 points de base. Ce mois-ci, les banques ont de nouveau appliqué des baisses substantielles, avec des replis compris entre 5 et 15 points de base suivant la durée du prêt.

Comme ce qui s’était passé en février, les baisses de mars ont touché toutes les durées et tous les profils d’emprunteurs. Aussi, un emprunteur bénéficiant d’un excellent dossier sur 10 ans a pu bénéficier d’une baisse d’ampleur identique à celle appliquée à un emprunteur disposant d’un bon dossier sur 25 ans. 

Dans les faits, les emprunteurs disposant d’un excellent dossier peuvent désormais espérer obtenir un taux de 1.05%, soit un plus bas jamais atteint sur cette maturité de prêt. Les emprunteurs disposant d’un bon dossier sur 25 ans peuvent, eux, prétendre à un taux de 2.50%, ce qui est, là aussi, un taux jamais vu pour ce type de dossier.

«Depuis les déclarations du président de la Banque Centrale Européenne il y a un mois (Mario Draghi avait alors affirmé que l'institution pourrait reconsidérer sa politique monétaire en mars), les marchés de taux n’ont cessé de se détendre, avec de fortes baisses de rendements enregistrées notamment sur le marché des emprunts d’Etat. Alors que s’ouvre le premier temps fort de l’année immobilière, les établissements bancaires ont donc décidé de faire jouer pleinement la concurrence ce mois-ci, rivalisant d’offres attractives pour les emprunteurs, qui peuvent acheter à des taux jusqu’ici jamais vus sur certaines durées. » indique Alban Lacondemine, président fondateur d'Emprunt Direct. 

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE