Crédit immobilier : la fin d'une ère

14 novembre 2016

Crédit immobilier : la fin d'une ère

Les banques sont restées sur une position offensive sur le front des taux de crédit immobilier.

En ce deuxième temps fort habitat, les barèmes transmis par les établissements bancaires partenaires d’Emprunt Direct étaient en effet, en début de mois, de nouveau tendanciellement baissiers, avec des replis s’échelonnant entre 5 à 10 points de base pour la plupart des dossiers. 

On observait toutefois une amplitude moins marquée dans les baisses. Certaines maturités de prêt ou qualité de dossier n’enregistraient pas de mouvement. L’amplitude des baisses en octobre était déjà moins sensible, après un mois de septembre ponctué par des replis de 10 points de base sur l’ensemble des durées. 

Sur 20 ans, un emprunteur disposant d’un excellent dossier peut bénéficier, selon les dernières grilles reçues, de taux de 10 points de base inférieurs à ceux affichés dans le courant du mois de septembre. De même, sur les prêts à 25 ans, l’ensemble des catégories de dossiers ont vu leurs taux reculer de 10 points de base. Mais attention, ces conditions attractives ne devraient pas durer...

L’élection américaine a été une onde de choc politique, mais aussi sur les marchés. Les banques ont poursuivi en début de mois leur offensive baissière, mais l’élection de Donald Trump a brutalement rebattu les cartes sur les marchés. « La crainte d’une politique plus inflationniste a fait remonter les taux aux Etats-Unis, entrainant dans sa foulée les taux européens. Depuis le jour de l’élection, les taux de l’OAT 10 ans a ainsi pris plus de 40 points de base. Ce mouvement de hausse, longtemps attendu, se matérialise aujourd’hui. On peut désormais l’affirmer : l’ère de taux inéluctablement baissiers est révolue » affirme Alban Lacondemine, président d'Emprunt Direct.

« Sur le marché du crédit immobilier, les banques, du fait de ces évènements, devraient remonter leurs taux dans les jours et semaines à venir, et ce d’autant plus qu’elles ont, pour nombre d’entre elles, d’ores et déjà atteint leurs objectifs. Nous arrivons de plus à la fin du deuxième temps fort habitat. Ainsi, il y a de fortes chances que les prochaines grilles se traduisent par une hausse prononcée des taux de crédit, ce qui serait un mouvement inédit depuis le début du deuxième semestre 2015 » note-t-il. 

© 2018 Emprunt Direct - Réalisation IMVE